19 juin 2018

L’océan …mon ami…et la course d'un oiseau libre...

Suite à une chute, j’ai dû partir à la reconquête de ma force …c’était une question de vie ou de mort… Allez « à pied »  vers moi-même, fuir le monde lentement pour me rencontrer, me semblait une idée certes un peu en diagonale, mais ultime…..survie… Cette traversée depuis le col de ma naissance jusqu’à la pointe de mon entrée dans l’âge adulte fut un étrange et beau voyage. J’ai emprunté des chemins inattendus, des contrées intérieures méconnues de moi-même, éloignées de mon être extérieur, social. Avec  joie,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2018

Maison de plaisance imaginaire

Je vis sur une île ; une île , comme les femmes d’Ouessant, au bout du monde.  Bien que baptisée mon «  îlÔloindetout », ce lieu de retraite imaginaire est moins sauvage qu’on ne le croit.  Depuis quelques années, j’y ai construit un pont qui relie toutes mes histoires de vie entre elles. J’ai dissimulé cette demeure   parmi des érables, des pins et des cabanes de pêcheurs.    Il arrive mêle que des touristes l’envahissent l’été ...   Cette  maison de plaisance imaginaire n’est... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2018

Lorsque j’étais enfant ...

Lorsque j’étais enfant, j’avais une petite boite bleue remplie d’images que j’avais découpées, provenant de magazines de voyage urbain. Combien de fois ne les ai-je pas contemplées, ne suis-je pas entrée en elles. Ce qui m’intriguait, c’était de ne jamais savoir ce qui se cachait au coin d’une rue, à l'intérieur d'une habitation, derrière un jardin. Alors je m’inventais des hasards nobles et romantiques, en plein cœur de vieilles maisons aux murs recouverts de peintures multicolores. Tout n'était que sortilège ! Il m’arrive... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 04:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2018

Que faisons nous, chacun, de notre côté monstrueux ?

Que faisons nous, chacun, de notre côté monstrueux ? Ne pas penser nos monstres intérieurs empêche d’en faire quoi que ce soit tout en sachant qu’ils ne sont  que la forme que donne notre moralité à nos pulsions nécessaires à notre survie.  J’ai choisi de les entendre et de me montrer constructive avec moi-même .  
Posté par UNE AME à 04:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2018

Mais tu ne dis rien ....

Mais tu ne dis rien  » ? Pourquoi reprendre cette interrogation ? Je n’ai tout simplement pas appris à respirer sans craindre l’oppression mentale. C’est comme la claustrophobie ou encore la noyade. Je voulais m’exprimer mais les mots restaient bloqués quelque part…loin très loin…..sans pouvoir sortir.  J’avais une sorte d’intuition qui me disait qu’un coffre fort caché au regard du grand public détenait des secrets de phrasés par millier. Je me suis développée comme une enfant sourde et muette.  N’ayant que... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2018

Le plus grand poète que ma terre-coeur ait porté.

    Un poète habite en ma maison-coeur.Un poète habite en ma maison-coeur. Dans mes nuits silencieuses, ses sérénades résonnent dans ma mémoire. Je le revois foulant ma terre à coups d'envolées lyriques toutes aussi fiévreuses et endiablées les unes que les autres. Comme un oiseau sauvage, il volait en toute liberté entre les branches de mon arbre-coeur.http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2018

Aux premières heures de l’aube...

Aux premières heures de l’aube, je me trouve sur le pont. La mer se fait forte. Le vent souffle. Dressée vers le ciel, la mer me désire dans cet ailleurs solitaire et silencieux. Nous naviguons en serrant de près les falaises. Les grandes masses rocheuses plongent de tout leur poids  dans l’eau. Rien ne laisse soupçonner que ces merveilles impressionnantes cachent des vallées fertiles, des écorces de pierres couvertes de roses parfumées. Aux premières heures de l’aube, le ciel, d’un air sévère se penche sur  mon... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]