Une Âme à l'Encre de Chine

16 avril 2022

Ouvrir sa vie, c’est se mettre en chemins de solitude....

Ouvrir sa vie, c’est se mettre en chemins de solitude. Parfois ces chemins de solitude m’ indiquent une direction, parfois ils me fabriquent une énigme, ou un étonnement.  Un chemin s’ouvre et je tombe sur une aquarelle qui semble me tendre les mains. Je tombe sur une pluie qui balaye des rues, sur un fleuve à traverser, un abri calme et incertain. Qu’est-ce que peuvent avoir affaire ensemble ces micros événements ? Les uns tressent les autres, je ne sais trop dans quel ordre cela a pu se faire – qu’importe – mais ils se... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2021

Réussir... Est ce regarder vers le Haut ?

  Réussir .... Regarder vers le Haut ?" Ce à quoi je me prépare ne se contentera pas d'être une probabilité mais deviendra réalité ". Voilà un leitmotiv fiable sur le chemin de la réussite. Mais à quoi juge t'on la réussite ? Je crois, à la manière des prophétesses des textes sacrés qui agissaient sur le futur en révélant de quoi il sera...http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 08:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mars 2021

LE 3 MARS

Si j’en crois mon vieil ami Gérard de Nantes, professionnel de la lecture des énergies astrales, ce 3 mars est un jour spécial, une journée puissante. « C’est le moment  pour toi Claire de faire un grand voeu, d’insuffler du changement positif dans ton évolution personnelle ».  Oui oui Gérard …je sais …tu me le répètes tous les ans. Tu sais bien que je t’adore mais je n’adhère pas complètement à tes lectures…et tes croyances.  Je m’en retourne  donc vers vos chers lecteurs assidus de mon site, ... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2020

Tout se retire ...

  Je m’épanche sur la couleur de la ville  Pour cueillir la brûlure du vivant  Mais Tout se retire    Je voudrais faire avancer le jour  Éveiller l’aube Je voudrais escorter la mer au pied des falaises  Mais tout se retire    Je voudrais tisser une dernière tendresse  Étreindre une bourrasque  Égoutter la lumière    Tout se retire  Mais à distance  j’aspire en silence à mes futurs caprices Une Âme à l'Encre de Chine 
Posté par UNE AME à 20:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 mars 2020

Je m’en vais dormir sur son visage

Je m’en vais dormir sur son visage Je suis son hôte Je me retiens chez lui ... là haut ...dans sa tête ... Je souffle dessous son crâne pour bien défaire les plis de sa peau et passer entre les mailles du jeu Je cherche sa bouche, j’y ajuste la mienne et change son propos J’entre en carrière dans son projet et y reste en lice Je saute de ride en ride Je mets du cœur d’ébène sur son visage pâle Je plonge et remonte jusqu’à son oreille Pour s’entendre ... parler ... même bouche cousue la mienne dessus Je m’en vais dormir sur son... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2020

Je suis femme

Je suis femme Elle parle en sujets cois.Elle est en vies silencieuses.A l’arrêt parfois. Elle se libère d’énergies encloses.Elle écrit sur ce qui fait trace.Couleurs et ombres. Elle avance en magicienne.Elle encercle images et mots. Elle les relie. Elle colporte des fêtes de joies et de rires comme une vendeuse de crêpes criant ses oublis Elle est courbure ... grâce ...naïveté... flocon parfois ....offrande .... réussite ....poésie .... rêverie .... Elle s’envole en bourgeons encore et toujours jusqu’au mourir ...je suis... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mars 2020

Souviens-toi

Souviens toi    Tes ancêtres hantent  l’ombre de tes  mains  Comme un arbre dont les branches se noient pour ne jamais croiser la lumière  La sève pleure et déborde sans consolation    Souviens toi du sommeil ardent qui déjoue l’épine sous la fleur    Souviens toi    Certes tout pèse ici au pied de l’horizon  Mais Parce que tu te souviens et que tout bataille tu relances la vie    Souviens toi que j’écris à vie pour toi  Une âme à... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2020

Première pleine lune de 2020

  Première pleine lune de 2020La première pleine lune 2020 s'est produite aujourd'hui vendredi 10 janvier 2020. Elle est toute particulière puisqu'elle se produit en même temps qu'une éclipse lunaire. Or d'après mes sources secrètes, cette pleine lune apparaîtrait en "cancer ". Je ne sais trop ce que cela signifie exactement mais d'après mes indics...😊...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2020

Les 12 premiers jours de janvier

  Les 12 premiers jours de janvierIl s'agit de repérer ce que Jung appelait les synchronicités des "hasards". Et oui, les hasards nous font signe. Ces signes reposent sur les lois d'analogie et de résonance de l'univers . Je vous préviens de suite, ne cherchez pas du côté de la science exacte.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2020

Mon "moi" de Janvier

  Mon « moi » de janvierAu sein de la nature, rien ne peut naître sans ce passage dans le noir que la saison de l'hiver symbolise. C'est durant cette période que notre lumière personnelle est, comme qui dirait, en gestation. Aussi, sache que ton hiver sera fécond ( et tu le ne constateras qu'au printemps) si tu acceptes cette période...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2020

1er janvier 2020 : Douceur et éthique de vie

  1er janvier 2020 : Douceur et éthique de vieRamenons en notre maison intérieure de la douceur et de l'éthique de vie. Ce premier janvier et toute cette fin de semaine, prenons conscience que certaines habitudes de notre quotidien sont héritées de notre enfance et que nous réussi à en faire un tri. Prenons conscience que nous les avons révisées et ajustées.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2019

Du mécontentement vers la gratitude, la joie.

  Du mécontentement à la gratitude, la joie.Essayer de se dire au lever " je suis content d'être vivant" ...même si vivre ici bas n'est pas le paradis sur terre..e.st un exercice qui ne va de soi. Pour faire suite à notre dernier post sur la petite comptabilité, faisons dès à présent le décompte de nos joies avant qu'il ne soit trop tard...http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2019

Petite comptabilité de fin d'année : le mécontentement.

  Petite comptabilité de fin d’année : le mécontentementJe vous invite en cette fin d'année à de la petite comptabilité. Petite comptabilité très spéciale je l'avoue mais, du reste, tout à fait nécessaire pour entamer 2020 sur un bon pied. De quoi s'agit-il donc me demandez-vous...curieux que vous êtes...gourmands de mes réflexions à grand prix ?http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 décembre 2019

JOIE DE VIVRE ET CONTENTEMENT

  JOIE DE VIVRE ET CONTENTEMENTDialogues avec l'Ange, Gitta MALLASZ "Ce qui est sève pour la plante, est joie de vivre pour l'homme. SANS JOIE DE VIVRE - SECHERESSE. Soyez toujours pleins de joie de vivre ! Cela dépend vraiment de vous. La sève vient d'en bas, la joie de vivre aussi. Cela est donc votre affaire.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 10:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 décembre 2019

Lumineuse, Belle, Reposante fin d'année 2019...

Accordons-nous une pause dans nos activités mentales, nos préoccupations diverses, nos envies, nos projets jusqu'à l'avant dernier jour de cette année. Apprécions la luminosité de ces derniers instants. Mais de quels instants sagit-il ? Je fais référence au solstice qui nous effleure depuis le 22 décembre de notre fin d'année 2019. Solstice d'hiver, oui ...ce moment de l'année où le Soleil semble s'arrêter : il ne monte pas, ni ne descend par rapport à l'horizon. Le jour ne diminue plus (hémisphère nord) ; n'augmente plus... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2019

De Tolstoï...à...Musso....?....

  De Tolstoï..... à....Musso .....? Avis des écrivainsJe viens de terminer un voyage littéraire en compagnie de Tolstoï au travers de deux de ses romans : " Enfance, adolescence et jeunesse " et " Anna Karenine " chef d'œuvre de la littérature . J'ai été transportée durant quelques semaines entre une tragédie éternelle d'un amour coupable et la prise de conscience d'une...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 14:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 avril 2019

La jalousie dans la vie amoureuse

  La jalousie dans la vie amoureuseLa question est de savoir si un amoureux doit nécessairement être jaloux pour aimer. Je me permets ce soir de citer la précieuse Clymène et le marquis Eraste ( Les Fâcheux de Molière ) pour nous laisser aller à la réflexion : Clymène mesure l'intensité de l'amour à la jalousie qui devient une preuve tangible...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2019

Bien plus tard

  Bien plus tard....Freud écrivait " Il n'y a vraisemblablement pas de chambre d'enfant sans violents conflits entre ses habitants ". Oui en effet, le frère est ce semblable aimé et haï à la fois. Il est l'identique et un tout autre à la fois, le ressemblant et différent.http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2019

DE LA RIVALITE A L'ALTERITE

  DE LA RIVALITE A L'ALTERITEPoursuivons sur la jalousie. Le sentiment de jalousie est toujours contraire à l'attente des parents et d'une manière générale des adultes ... de la société. L'école nous a tous appris que le sentiment de jalousie est contraire à l'idéal social de notre culture c'est à dire contraire à la fraternité inscrite sur le fronton de...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2018

Relier ce qui a été, ce qui est, ce qui sera...

  Relier ce qui a été, ce qui est, ce qui sera...Je suis très sensible à une certaine forme de spiritualité considérant comme un privilège de recevoir, à un moment ou à un autre de son chemin, une éducation à la religion. Il y a un monde fort et imperceptible dans l'existence. L'accès à l'invisible mystique et intérieur est un don subtil de la vie.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2018

QUI EST-IL ?

  QUI EST-IL ?Il jongle avec les mots, inspire, motive, entraîne... Il est visionnaire, optimiste, courageux, authentique dans l'action, humble, en rupture avec le statut quo... Il est capable d'exprimer ses émotions et d'en tirer parti. Il créé des ouvertures à partir de l'inconnu... Il cherche l'adhésion... Il marque les esprits de par son aisance relationnelle, son charisme,...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2018

Rendre l’autre fou...

  Rendre l’autre fou...La découverte des perversions relationnelles m'a ouvert une perspective considérable sur l'observation des échanges toxiques. J'ai souhaité en comprendre l'origine interrogations après interrogations. Que se passe t'il lorsqu'un moral est ravagé par l'implantation régulière et assommante d'un poison mental et comportemental provenant d'un pervers relationnel ?http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2018

Le génie de l’enfance et le monde intérieur

  Le génie de l'enfance et le monde intérieurTrès jeune, je lisais avec passion Zola, Maupassant, Proust, Molière, Baldwin. Évidemment je ne comprenais pas tout des personnages et de leurs affabulations mais je trouvais beau ce que je lisais. Cela s'ancrait dans ma mémoire et chantait en mon cœur. Ce goût de la lecture me vint d un vieil homme qui appartient déjà...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2018

Doux repos...

  Doux repos ...Ma mémoire tourmente la couleur du bonheur et plonge son ouvrage dans une épreuve impalpable. C'est alors que le soleil couchant, s'empare de la force du jour pour vêtir les instants de fin de journée en extases étincelantes. Des étoiles brillent sur mes souvenirs tachetés de fleurs de soie scintillante.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2018

OUI CHEF !!! L’art de la performance

  OUI CHEF!!! L'Art de la performance..."Performance" est une exposition présentée au Tripostal du côté de Lille que je suis allée visiter. Elle rend hommage à une forme d'art éphémère et très vivante : la performance artistique. S'y croisent la danse et la chorégraphie, la musique et les pratiques sonores, le langage du corps plaçant le spectateur au cœur de l'œuvre....http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2018

Histoire et Mémoire ... Éducation à la citoyenneté...

  Histoire et Mémoire...Éducation à la citoyenneté...La réflexion sur l'histoire et la mémoire devrait, de mon point de vue, toujours être d'actualité d'autant que nous vivons une époque où l'oubli menace de triompher. La mémoire inscrit l'Être dans le temps et donne du sens à notre existence. Il suffit de suivre "l'Africain" de J.M.G.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2018

De courses folles en fuites du temps...

  De courses folles en fuites du temps...Elle m'a inscrite dans le passé et a investi mon corps tout entier . C'est elle qui m'a autorisée à envisager mon devenir par la distance. La distance du souvenir et du temps qui ne se rattrape plus . Avec elle, quoi que je fasse, mon passé n'est jamais vraiment révolu.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2018

Au lever...

  Au lever...Ce matin, mon œil serein et tendre jusqu'au détachement s'est posé léger pour jauger l'instant. Mon présent, à la fois lointain et courtois, nuancé d'un rien d'ironie s'adressa à moi avec sa sûreté habituelle et éphémère : " Tu appartiens, murmurait-il, à un autre règne où les mots ont leur sens, la sagesse une place, l'intelligence...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2018

« Tu n’es pas sensible... »

  " Tu n'es pas sensible ... "Je n'écris que par occasion. Je suis admirative des pensées rigoureuses, des échafaudages intellectuels originaux, des écrits aux constructions secrètes et solidités sans pareille. On me dit trop distante et peu sensible à la simplicité des êtres et de la vie. C'est une vision réductrice. Voici ce qui me caractérise : Une puissante émotion, sensible...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2018

Laisser place à la discrétion

  Laisser place à la discrétionSe faire discret est une expérience rare et précieuse qui ouvre les portes vers notre invisible. Laisser respirer, laisser évoluer autour de soi sans s'imposer, se laisser guider par l'autre sans jamais se perdre soi, voilà une expérience de la discrétion qui nous appelle à la vie.http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2018

Vivons l’instant

  " Vivons l'instant "La vie est tellement fébrile, éphémère, qu'il ne faut pas en perdre une miette et tout faire pour parvenir à cet aboutissement. Certains parlent de vivre l'instant présent. L'instant est infiniment court et indivisible. Le plaisir éphémère, lui est lié. L'instant et le plaisir sont des séducteurs de notre siècle qui envisagent souvent le bonheur...http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2018

Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien ...

  Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien ...Parfois il m'arrive de me perdre dans mon quotidien alors comme je le dis souvent, je pars à l'aventure au bout du monde...je voyage au cœur de moi-même...seul espoir de revenir à ma vie... La fatigue et la solitude de certains liens d'amour et d'amitié m'obligent à affronter mes démons intimes, à réviser mes jugements...http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2018

L’océan …mon ami…et la course d'un oiseau libre...

Suite à une chute, j’ai dû partir à la reconquête de ma force …c’était une question de vie ou de mort… Allez « à pied »  vers moi-même, fuir le monde lentement pour me rencontrer, me semblait une idée certes un peu en diagonale, mais ultime…..survie… Cette traversée depuis le col de ma naissance jusqu’à la pointe de mon entrée dans l’âge adulte fut un étrange et beau voyage. J’ai emprunté des chemins inattendus, des contrées intérieures méconnues de moi-même, éloignées de mon être extérieur, social. Avec  joie,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2018

Maison de plaisance imaginaire

Je vis sur une île ; une île , comme les femmes d’Ouessant, au bout du monde.  Bien que baptisée mon «  îlÔloindetout », ce lieu de retraite imaginaire est moins sauvage qu’on ne le croit.  Depuis quelques années, j’y ai construit un pont qui relie toutes mes histoires de vie entre elles. J’ai dissimulé cette demeure   parmi des érables, des pins et des cabanes de pêcheurs.    Il arrive mêle que des touristes l’envahissent l’été ...   Cette  maison de plaisance imaginaire n’est... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2018

Lorsque j’étais enfant ...

Lorsque j’étais enfant, j’avais une petite boite bleue remplie d’images que j’avais découpées, provenant de magazines de voyage urbain. Combien de fois ne les ai-je pas contemplées, ne suis-je pas entrée en elles. Ce qui m’intriguait, c’était de ne jamais savoir ce qui se cachait au coin d’une rue, à l'intérieur d'une habitation, derrière un jardin. Alors je m’inventais des hasards nobles et romantiques, en plein cœur de vieilles maisons aux murs recouverts de peintures multicolores. Tout n'était que sortilège ! Il m’arrive... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 04:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2018

Que faisons nous, chacun, de notre côté monstrueux ?

Que faisons nous, chacun, de notre côté monstrueux ? Ne pas penser nos monstres intérieurs empêche d’en faire quoi que ce soit tout en sachant qu’ils ne sont  que la forme que donne notre moralité à nos pulsions nécessaires à notre survie.  J’ai choisi de les entendre et de me montrer constructive avec moi-même .  
Posté par UNE AME à 04:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2018

Mais tu ne dis rien ....

Mais tu ne dis rien  » ? Pourquoi reprendre cette interrogation ? Je n’ai tout simplement pas appris à respirer sans craindre l’oppression mentale. C’est comme la claustrophobie ou encore la noyade. Je voulais m’exprimer mais les mots restaient bloqués quelque part…loin très loin…..sans pouvoir sortir.  J’avais une sorte d’intuition qui me disait qu’un coffre fort caché au regard du grand public détenait des secrets de phrasés par millier. Je me suis développée comme une enfant sourde et muette.  N’ayant que... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

« je m’en vais »… « je te quitte »

Quel  est le rôle  de la remise en cause dans la relation à deux (quelle qu’elle soit) ?  Je n’ai  cherché, en écrivant ces lignes, qu’à apporter une modeste contribution réfléchie  à l’examen de conscience de l’exercice.  La philosophie peut nous aider mais elle n’est pas simple d’approche sur le sujet.  Mon choix se tourne vers nos poètes ( les vrais donc les plus discrets) et nos sages ( les plus discrets aussi) .  Nul ne relate  aussi minutieusement qu’eux les chemins de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2017

Traversée du temps

 Me voilà partie depuis maintenant de longues années et la traversée me semble bien lointaine …Vous me manquez  et je commence à mesurer ce que signifie des années sans vous voir. J’ai tenu à vous écrire parce que je ne suis pas sûre que vous ayez bien compris les raisons de mon départ. Je n'ai pas  souhaité que vous le viviez comme un abandon. Mon départ a été bien douloureux. Vous voir pleurer m’a bouleversée. Vos larmes m’ont touchée, sachez le, même si je ne l’ai pas montré. J’ai toujours refusé d’être emportée par... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Sa vie, ce long voyage en mer au cours

Sa vie, ce long voyage en mer au cours duquel son âme accrochée au Mât a toujours baigné dans l’étonnement d’être rendue à la surface, renversée par sa propre étrangeté, tendue vers le ciel, et chavirée comme une femme saoule. Son âme attachée à ce Mât a trouvé dans son échouage, dans sa solitude magnifique, matière au mouvement. Elle a vogué en vagues, en mouvements amoureux, en inclinations, en transports, en emportements immobiles aussi dépaysant aussi déroutant que le plus lointain exil. Un voyage de rencontres, de fêtes, de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

TENTE D'INVENTER TON RÉEL

je m'invente par fragments de mots un nouveau destin : je destine le murmure de mes mots au statut de parole. Ces murmures surgissent en mon absence et à mon insu . Ils m'instruisent et me soufflent des messages que je noue comme un collier autour du cou. Je me lie à eux pour laisser se déployer ma propre création   ELLE INTIMEMENT Une âme à l'Encre de Chine
Posté par UNE AME à 20:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2017

Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire

Le Bleu trempe le ciel du contenu de sa nuit Rappel incessant de l’émotion des rides d’eau La roche a beau se resserrer, s’engorger Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire Son torrent d’énergie ne décolère pas même si Une pierre sur son lit  caresse le dos du courant   La rivière s’étend   Mon écriture à court d’eau …se laisse emportée par l’azur… Et s’amuse contre la vitre du ciel bleu Je t’ai reconnu…viens jusqu’à la mer étonner La clameur argentée de mon regard   ELLE... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2022

De la prose à la demande mon fiston

Un dessin                     Chaque pas est à inventer Une chambre                Les rails de lumière entre les volets L’étonnement                Des étincelles avec des ailes La vie qui bruisse          Appel à regarder toujours plus loin Saisis toi  des nuances de la nuit, Eclaire sans relâche l’obsédante pulsion du jour ET Dis. Ecris si tu peux. Mais surtout... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2022

L'envie de COURIR

ELLE ARRIVE - L’irrétractable envie de courir Elle ATTEINT mon corps...immeuble endormi... PUIS Elle atteint la porte de mon âme CHOISIT un loquet, parmi les autres fermetures d’émotion, et me claque haut et fort : «  âme incandescente, trêve de larmes inutiles ! » ENTRE avec un : « Fie toi à l’inattendu de ta course, de tes jambes, et à la reconnaissance assurée de ta paix intérieure » HARDIE, elle transforme mon corps ennemi en brève amie Et m’emporte - hors de là-    Entre le jour et moi -  Nous... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2020

Au cœur de ma vie...

Au coeur de ma vie, ton amour ...Dans l’émerveillement trouble de ta présence comme dans les affres de tes absences, ton amour chante sur tous les tons, sur toutes les gammes. Ton amour se glisse à tout moment en douces confidences tendrement murmurées depuis l’émoi des premiers mots du réveil jusqu’aux premiers gestes du soir et même dans nos secrets gémissements . Ton amour capte tous mes maux ; il se glisse sous toutes les formes ; il est poème. Ton amour .... miroir du bonheur.   https://youtu.be/1k0nMxO6mu0   ... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2018

Le plus grand poète que ma terre-coeur ait porté.

    Un poète habite en ma maison-coeur.Un poète habite en ma maison-coeur. Dans mes nuits silencieuses, ses sérénades résonnent dans ma mémoire. Je le revois foulant ma terre à coups d'envolées lyriques toutes aussi fiévreuses et endiablées les unes que les autres. Comme un oiseau sauvage, il volait en toute liberté entre les branches de mon arbre-coeur.http://ellecarnetintime.wordpress.com  
Posté par UNE AME à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2018

Aux premières heures de l’aube...

Aux premières heures de l’aube, je me trouve sur le pont. La mer se fait forte. Le vent souffle. Dressée vers le ciel, la mer me désire dans cet ailleurs solitaire et silencieux. Nous naviguons en serrant de près les falaises. Les grandes masses rocheuses plongent de tout leur poids  dans l’eau. Rien ne laisse soupçonner que ces merveilles impressionnantes cachent des vallées fertiles, des écorces de pierres couvertes de roses parfumées. Aux premières heures de l’aube, le ciel, d’un air sévère se penche sur  mon... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2018

QUE LA LUMIERE SOIT - 3

La jeunesse, c’est un peu ma vague et ma tempête.  L’âge de raison, la vieillesse ressemblent  à un rouleau monstrueux qui vient vers moi à pas de loup.  Les découvertes, les apprentissages, les joies, les peines, les désillusions : Une fosse aux ours  investie d’une mission ô combien jouissive  de dynamiter mon âme,  mon  intime. Oui, la vie est faite de toute ces choses, du temps qui passe, de l’amour qui peut s’y nicher, se développer, grimper jusqu’aux hautes sphères et puis redescendre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2018

DE LA SAINT VALENTIN AU CARNAVAL

Invitation profonde à laisser tomber les masques : profitons de l’énergie de la lune noire. La SAINT VALENTIN 2018 s’ouvre sur un temps très spécial dont il faut  prendre conscience finement.  Quand je dis « saint valentin » je ne me réfère pas uniquement au 14 février mais bien à la période avant et après le 14 février.  Nous entrons  dans une ambiance comme je l’ai indiqué hier qui démarre sur une LUNE NOIRE  et un MERCREDI DES CENDRES. C’est  une invitation à nettoyer sérieusement tout... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2018

Aborder la SAINT VALENTIN en LUNE NOIRE par le MERCREDI DES CENDRES

Aborder la SAINT VALENTIN en LUNE NOIRE  par le MERCREDI DES CENDRES Lis ceci : La lune noire de ce jour et surtout le mercredi des Cendres  te rappellent que tu tombes trop souvent encore dans  le piège du rapport de force. Pourquoi ?  Tu ne supportes pas de reconnaître ce que tu désires.  Pire ! Tu veux encore trop fréquemment tuer ce que tu désires. Alors  sache que ce mercredi des Cendres  t’invite à mourir à toi-même pour le plus beau thème de la SAINT VALENTIN c’est à dire de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2018

MOI, MANAGER je like !

 Quel manager ou chef d’entreprise n’a  jamais rêvé de transformer une organisation en atteignant des objectifs en apparence inatteignables par la seule force de la volonté ? Aussi étrange que cela puisse paraître, les objectifs démesurés sont considérés pas certaines stratosphères managériales comme des sources réelles de motivation et de réussite individuelle et organisationnelle. Du point de vue de la petite manager que je suis, il ne me semble pas surprenant de conclure que les objectifs démesurés sont une... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2018

Retour au réel, au présent

Dans une famille, un père angoissé affirme à sa fille que le monde est dangereux. Mais il oublie qu’il fait partie du monde, qu’il est le premier monde pour son enfant. Il signifie, mais sans le dire, sa propre dangerosité. On peut se demander comment cette fillotte peut se sentir bien, suffisamment en sécurité, puisqu’il n’y a pas de protection. Cet exemple est cité pour dire et surtout garder  à l’esprit que bien souvent l’on ne parle finalement que de soi.  La façon dont nous parlons du monde évoque en réalité notre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2017

Âme intérieure

Posté par UNE AME à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2Je surprendrai peut être certains en leur assurant que je préfère le silence des écrits aux bavardages téléphoniques bruyants et sans fins, aux piaillements des conversations de groupe. Je suis de celles qui ont une parole malhabile dans les heures pâles comme dans les jours verts et ensoleillés. Je préfère planer très loin au-dessus des torrents de mots évidés de leur sens et déversés par trop de bouches et me souvenir du Temps, des odeurs, du bon et du beau ....     Une Âme à l'Encre de Chine 19... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

Force intérieure

Je gardais des narrations de mon père  une impression qui ne s’est jamais démentie ensuite : j’ai puisé dans mon éducation un socle intangible et une force intérieure inégalable qui m’ont servi à forger mon existence et une irréductible nostalgie des personnages de ma famille paternelle.    Notions que certains de mes adversaires ont commis l’erreur de négliger et  d’ignorer lorsqu’ils ne considéraient que la réserve ou la timidité pour me combattre, se servant de mes échecs pour me devancer.    Au... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 décembre 2017

Vous avez dit désenchantement ?

L’avenir ne se réalise rarement sans que nous en soyons quelque peu déçus. Cet état de fait est si constant, si général, si banal qu’on ne s’en étonne même plus . Mais d’où peuvent bien provenir nos désenchantements ? Sans doute le temps met-il à l’épreuve notre patience. En tout état de cause, nous sommes bien souvent en instance d’acheminement et il nous faut décortiquer le présent de notre avenir imaginé , ce réel en sursis.La pensée s’ouvre …..     UneÂme à l'Encre de Chine 18 décembre 2017
Posté par UNE AME à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT

Il n’y avait rien . L’infini . Le vide . L’éternité . Un beau matin de juillet, de très loin sur mon désert, le soleil frappa de sa lumière. De ce rien, il y eut quelque chose de lumineux et d’obscur. Celles et ceux qui sont venus avant moi traînèrent leurs dernières inscriptions sur mon crâne . Le passé .De ce rien, un sourire est né .Je suis sortie d’un tout, d’un commencement, d’une attente, d’un amour, d’un bonheur, d’une jeunesse dansante. Je suis née un matin chaud d’été.De ce rien sont nés mes vallées de roses et de larmes, mes... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

Me Re-voilà

Me revoilà !C’est encore moi ! mon nombril et ma novice plume. Ne me dites pas que j’exagère, je suis la modestie incarnée et la discrétion même. Je ne me lasse pas de moi. Pourrais-je aller jusqu’à dire que j’ai énormément de mal à me quitter ! Je me colle à ma peau . Le monde tourne autour de moi !!! Merveilleuse nouvelle ! C’est une malédiction pour vous car il ne s’agira que de despotisme de mon ego et de perversion de toute relation avec mon nombril . Je poétise par ci par là certes mais ce n’est qu’une idolâtrie de moi même . Ce... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

TOI l’insatiable

 Au milieu d’incessantes productions poétiques  nombrilistes, je m’ennuie. Oui je m’ennuie. Je cherche LE style, vif et allègre qui entraînerait les mouvements de mon âme dans  une farandole que je ne voudrais plus quitter ! Je cherche L’ esprit dérangeant, engagé, moderne , décrivant avec réalisme notre époque, avec ce qu’il faut de fantaisie, de folie et de liberté . Mais encore plus, je voudrais qu’une bouffée de burlesque aère mes neurones. Qu’on me fasse du bien à l’âme bon sang avec beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 00:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2017

UN PEDIGREE PAS COMME LES AUTRES : ANCÊTRES ESCLAVES NOIRS

Une connaissance m’a fait la remarque suivante : « je ne demande pas le pédigrée de quelqu’un pour discuter avec lui ». Cette attitude est juste, louable. Pédigrée : Généalogie d'un animal domestique ; origine d'une personne ; liste des activités ; liste des références d'une personne dans un domaine donné ; ensemble des délits ou crimes commis par un individu; casier judiciaire ;  suite des événements marquants de la vie d'un objet ou d'une chose de valeur ou faisant partie d'un ensemble... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

C'est la rentrée : COOL PARENTS ?

C’est la rentrée et il est de coutume, dès le premier jour de la reprise de  montrer sa bonne mine et de se parer de ses plus beaux atours. En ce début septembre, ce cahier n’entend pas déroger à la règle.  Une nouvelle catégorie s’ouvre ici sur l’EDUCATION. Une  formule qui me ressemble en tant que maman à savoir entière, philosophique et réaliste, maternelle mais aussi maman pénible au caractère compliqué. Ainsi donc, pas question de se contenter de phrases réductrices ni d’affichage simpliste. Aussi pour commencer,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

LE PERVERS NARCISSIQUE post daté du 16 avril 2016

PORTRAIT DECRIT TRES JUSTEMENT DU PERVERS NARCISSIQUEA LIRE ATTENTIVEMENT :A lire attentivementTexte de Dr Marie-France HirigoyenLe problème du pervers narcissique est de remédier à son vide. Pour ne pas avoir à affronter ce vide (ce qui serait sa guérison), le Narcisse se projette dans son contraire. Il devient pervers au sens premier du terme : il se détourne de son vide (alors que le non pervers affronte ce vide). D’où son amour et sa haine pour une personnalité maternelle, la figure la plus explicite de la vie interne. Le Narcisse... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

Elégance d'un souvenir

Ce mot reporte mon souvenir sur cet homme dont j’ai déjà parlé. Un homme qui, sorti d’une famille de la grande bourgeoisie Nantaise, avait passé le clair de son temps en mer et dont l’éclat de vie n’aura eu de cesse de susciter mon admiration. Au tout début de cette rencontre, j’étais curieuse de voir ce marin cultivé,  aux grands airs, dont j’avais si souvent entendu parler. Il pouvait avoir à l’époque quarante cinq ans environ. Il était grand sans l’être trop ; il avait un léger  embonpoint, la gorge un peu forte... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2017

CONSTANCE ET INCONSTANCE

"L'avenir est planifié par des changements non linéaires et des hasards " dixit Vijay Govindarajan ( Professeur émérite et titulaire de la chaire Coxe de la Tuck School of Business de Dartmouth) Avant d'approfondir le sujet, je me permets d'établir un lien avec LA CONSTANCE ( linéaire et non hasardeuse ) et de poser la réflexion suivante : quelle importance doit on accorder à la constance si rassurante, structurante et équilibrante dans ces moments où nous bâtissons et nous nous projetons dans l'avenir ? Ne pas savoir sur quel pied... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2017

Que cherchons nous en lisant ?

 Associer la description d’un paysage extérieur à un paysage intérieur dans un va-et-vient révélateur d’un état d’âme : voici l’habileté que je recherche dans le plaisir de lire. Le jeu d’équilibre entre forme, couleur, distance et plan me ravit au plus haut point, admiratrice des  mots choisis  avec effort et réflexion pour décrire, organiser les  successions de phrases, de plans, des souvenirs, d’émotions et de sentiments. Hier, j’étais plongée dans un enthousiasme débordant, la semaine dernière un amour me... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2017

Forêt de Normandie...

Nous sommes au commencement du week-end. La tension du corps et des pensées se relâche. La maison de Normandie dominant depuis sa terrasse  la vallée de l’Eure nous accueille comme chaque début d’été  dans la fraîcheur de ses murs. Je  me retrouve enfin  seule, accoudée à la rambarde  de la  terrasse en pleine forêt. Pas un bruit, pas un souffle, le temps s’est arrêté. La vue est sublime.   Quelques  coins d’horizon sont  visibles, le reste est caché par les arbres gigantesques. Je me... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2017

AU COIN DU MONDE...

« Le but ultime de notre chemin, c’est la mort, c’est là l’objet inéluctable de notre visée » Et Montaigne…face à la mort  d’ajouter plus loin…  « En outre, pauvre fou que tu es, qui t’a établi les limites de ta vie ? Tu te fondes sur ce que disent les médecins […] Regarde plutôt la réalité de l’expérience. » Par un certain détachement, l’auteur  s’applique à accepter la réalité de l’expérience tout en reconnaissant de ne pas trop vouloir s’en « embarrasser »… Camus fait de Sisyphe un... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

Traces écrites...

« Chaque mot, retourné dans la main des esprits – ce tour de main est leur geste caractéristique – se transforme en lance dirigée contre celui qui parle. » Franz Kafka, Journal, 12 juin 1923. Les mots sont l’habitat de spectres. Dès leur émergence, ils sont en charge des fantômes qui les habitent. Tous les mots, l’acte de parole lui-même, ne sont que des expériences de  retour des ombres intérieures. L’expérience des mots, leurs apparitions, leurs disparitions, leurs traces écrites poétiques ou littéraires, la voix et... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

LE MAL ET LA PERVERSION

  Je pense qu’il ne suffit pas de s’intéresser au mal qui existe dans le monde. Il faut se pencher sur le mal  que nous voulons. Se pencher sur le mal qui est voulu pour lui-même. Et le mot « pervers » vient là pour illustrer de façon certes réductrice ce Mal en question. Dans le langage commun, se retrouvent  les pervers que certains dénomment malades mentaux et les autres, ces êtres mauvais, « méchants, malfaisants, voire même fous criminels ». Ces derniers sont à mon sens emportés  dans une... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

LA JOIE

J’entends…Apollinaire ce soir…. « Nous n’aimons  pas assez la joie De voir les belles choses neuves Ô mon amie hâte-toi Crains qu’un jour un train ne t’émeuve Plus […] La victoire avant tout sera De bien voir au loin De tout voir De près Et que tout ait un nom nouveau  » Extrait du poème «  La Victoire » de Guillaume Apollinaire Pourquoi ce choix ? M’est venue une pensée  de Baudelaire en lisant ce passage : « Tout est nouveauté ».  …Aller jusqu’au bout de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2017

RÉSISTANCE DE LA VIE

Héraclès se frayait un passage le long d’un étroit chemin. Il aperçut à terre un objet qui ressemblait à une pomme et tenta de l’écraser avec sa massue. Sous le coup, l’objet doubla de volume. Héraclès le frappa de nouveau, encore plus violemment qu’avant, et l’objet s’enfla si bien qu’il finit par lui barrer le passage. Héraclès laissa tomber sa massue et resta là, stupéfait. Athéna le vit et lui dit «  Ô Héraclès, ne sois pas si étonné ! Ce qui est maintenant pour toi un obstacle n’est autre que ton obstination. Si tu... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :